testet

 

Le site Reporterre a recueilli les témoignages de personnes ayant participé aux échauffourées de la nuit de samedi à dimanche, au Testet, près du chantier où commence la construction de la digue du barrage de Sivens. C’est là qu’est décédé Rémi Fraisse, un étudiant toulousain âgé de 21 ans.

Récit d’un manifestant :

« Entre 2 heures et 3 heures du matin, il y a eu des tirs tendus de grenades lacrymogènes incapacitantes et explosives. La scène était éclairée par les lumières des phares des camions de gardes mobiles (GM). A un moment, après un lancer massif de grenades, un groupe de GM s’est avancé sur la dalle de béton, a attrapé une personne à terre et l’a porté près de la route. Cette personne était à 2/3 m du grillage, elle a pu recevoir une grenade en tir tendu. On pensait que c’était une interpellation. Les affrontements ont continué jusqu’à au moins 4 heures du matin. »

Voir la suite sur le site de Reporterre en cliquant ici.

Voir également sur BFM TV le témoignage d’un manifestant en cliquant ici.