antifa 2Yvan Benedetti, ex-dirigeant de l’Oeuvre française, groupuscule d’extrême droite radicale dissous en juillet 2013, a été mis en examen  mercredi 19 novembre à Lyon pour reconstitution de ligue dissoute. Lui et Alexandre Gabriac qui dirigeait les Jeunesses Nationalistes, autre mouvement d’extrême-droite dissous à l’été 2013, avaient déjà été convoqués fin septembre à la police dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en juin par le parquet de Lyon pour « participation au maintien ou reconstitution d’association ou groupement dissous ». Après la dissolution de leurs mouvements, tous deux ont notamment réactivé en août 2013 le site internet « Jeune nation », enregistré au nom d’Yvan Benedetti.