1 Thiaroye

A l’occasion du séjour à Dakar de F. Hollande, à l’occasion du sommet de la francophonie, une partie enfouie volontairement de notre histoire refait surface :

tirailleur sénégalais« Fin 1944, quelque 1 600 tirailleurs « sénégalais », en réalité originaires de toute l’Afrique occidentale française (AOF), se sont retrouvés cantonnés à Thiaroye, dans la banlieue de Dakar, pour être démobilisés. Ils avaient été appelés en 1940 pour défendre la France, puis détenus sur son territoire par les nazis qui refusaient que ces Noirs le soient en Allemagne comme les autres prisonniers français. Ramenés en Afrique à la Libération de la France, alors qu’ils réclamaient la solde prévue par les textes officiels en vigueur, ils ont été qualifiés de « mutins » et ont subi le 1er décembre une répression brutale dont le bilan officiel est de 35 morts et 35 blessés, le bilan réel bien supérieur. 34 « meneurs » ont été ensuite jugés et lourdement condamnés. »

Lire la suite sur le blog de Gilles Manceron.