pieds nickelés 6Julien Salingue a fait paraître dans la numéro 14 de la revue Médiacritique(s)  éditée par ACRIMED un article consacré à trois éditorialistes  omniprésents qu’il estampille «  VRP du Front National », le dernier Eric Zemmour est suffisamment connu de tous les antifascistes pour qu’il ne soit pas utile de revenir sur son cas… Le premier desdits éditorialistes à passer sous le scanner détecteur de haine de l’auteur est Ivan Rioufol, éditorialiste au Figaro pour ses obsessions anti islam, le dernier sévit également dans les pages du Figaro ( décidemment un nid de VRP de la Haine ) Yves Thréard  qui reprend à son compte nombre de thématiques du Front national tout en se défendant, lui aussi, de soutenir ce parti, plus particulièrement les jeunes de banlieues, les Roms mais aussi les autres que d’aucuns n’auraient pas hésité à qualifier d’Anti France… :

« Thréard, Rioufol, Zemmour : ces éditorialistes VRP du Front national

Ils sont éditorialistes dans de «  grands  » hebdomadaires ou de «  grands  » quotidiens. On les entend régulièrement sur les stations de radio nationales. Ils sont les invités récurrents d’émissions de débat, sur les chaînes d’information en continu, voire sur le service public. Ils font partie du paysage médiatique auquel le public est désormais accoutumé. Ils se défendent de soutenir le Front national, et pourtant force est de constater que depuis de longues années ils contribuent à installer, à banaliser, à diffuser l’idéologie de l’entreprise Le Pen. Qui sont-ils  ? Les porteurs d’eau du FN. »


NB : cet article a été publié dans le dossier « médias et extrême-droite » du numéro 14 de notre magazine Médiacritique(s), que vous pouvez toujours vous procurer dans la boutique d’ACRIMED.

Lire la suite ici également.