Humanis

90 salariés sur une centaine dans le service chargés des retraites complémentaires d'Humanis sont en grèvedepuis mardi 3 novembre 2015 sur le site d'Olivet (Loiret). Ils dénoncent un dysfonctionnement dans le travail qui entraînent parfois des délais de  plus d'un mois dont pâtissent les retraités.

Estimant que les réponses de l’entreprise à leurs revendications étant insuffisantes, les salariés ont décidé de poursuivre leur mouvement par une"grève du zèle"  jusqu'à vendredi 6 novembre 2015.

Patron à découper

Par expérience, le père gérard sait qu'il faut se méfier des entreprises qui changent de nom pour se donner une bonne image de marque...surtout quand ça ne va pas très bien. Il est vrai que "Humanis" ça a plus de gueule que " Agirc -Arrco" surtout si dans le logo on en rajoute dans le style humaniste avec de verbes du type "s'engager" et " protéger"... Le probléme c'est que ce genre de boîte ne cherche pas à protéger ses usagers mais plutôt...son capital ! Les usagers peuvent râler, le personnel est utilisé pour faire tampon, c'est lui qui essuie les engueulades et qui en plus culpabilise, surtout lorque qu'une encadrement dréssé à ça le lui rappel constamment, parce qu'il ne peut pas bien faire son travail.

Il est plus que temps de faire tomber les chemises et de foutre à poils les profiteurs de tous poils !