Arabie saoudite-HollandeSus pretexte que les femmes pourront pour la première fois se présenter aux prochaines éléction dans le paix ( sur cette "avancée en trompe l'oeil Lire et voir le reportage de francetvinfo icj) Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, roi d’Arabie Saoudite est en passe de ravir le titre de « notre ami le roi » à un autre grand démocrate et farouche défenseur des droits de l’Homme, nous avons nommé Mohammed VI, roi du Maroc. C’est la raison pour laquelle le gouvernement français, dirigé par le célèbre trio de clowns tristes « Hollande-Valls-Macron », ne tarit pas d’éloge concernant l’Arabie Saoudite.

Il faut dite qu’en la matière le bilan arabe a de quoi laissé pantois :

Bourreau 1-Amnesty international y a recensé 151 exécutions capitale au sabre ( tradition oblige ! ) en 2015 ( certes l’année n’est pas terminée est le score déjà époustouflant peut encore être amélioré ). Les bourreaux ont tellement de travail dans ce beau pays des droits de l'Homme qu'en avril-mai dernier l'Arabie saoudite lançait un appel à candidatures pour recruter 8 nouveaux manieurs de fouets et de sabres ;

- Le bloggeur Raïf Badawi y a été condamné à 1000 coups de fouets et 20 de prison pour blasphème ;

- le poète palestinien a été condamné à la décapitation, fin novembre 2015, pour apostasie ;

- Ali Al Nimr, un jeune garçon de 17 ans, a lui aussi été condamné à mort en septembre 2015 après avoir été torturé, pour avoir participé à des manifestations contre le pouvoir ;

- fin novembre, une domestique ( on devrait sans doute plutôt parler d’esclave ) d’origine Sri Lankaise a été condamnée à la lapidation pour adultère…

Des pratiques  que jalouse Daesh dans son califat !

Arabie Saoudite