Notre commission chargée de décerner le prix du crétin du mois ayant été débordée par les candidatures méritantes n’a pas attribué cette distinction honorifique depuis longtemps étant dans l’impossibilité de départager les impétrant.

Pour corriger ce long silence nous avons le plaisir d’attribuer pour le mois de mars 2016 un prix collectif à une partie non négligeable des Français ayant participé à une enquête réalisée par l’association «  Mémoire Traumatique et Victimologie » et l'institut IPSOS sur les représentations du viol et des violences sexuelles chez les Français. Enquête qui a révélé que pour 27% des sondés l’auteur d’un viol est moins responsable si la victime portait une tenue sexy… ( voir les résultat du sondage sur le site de l'associalion ).

C’est bien connu… elle, le victime, le cherchait sinon elle se serait habillé décemment… voire même couverte la tête. Comme on disait à l’époque de nos grand-mères, une femme convenable ne se montre pas en cheveux à l’extérieur !!!

Violer est un crime