Observatoire des inégalités

Données                                                                                                        

Les pauvres vivent dans les grandes villes, pas en périphérie
65 % des personnes pauvres vivent dans les grandes villes, là où habitent aussi les plus riches et où les inégalités de revenus sont les plus élevées.

Grandes villes, le cœur des inégalités
Les zones rurales isolées affichent le niveau de vie le plus faible. Mais c’est dans les villes-centres que les inégalités de revenus sont les plus fortes. La grande richesse de quelques quartiers favorisés y côtoie l’extrême pauvreté.

L’allongement inégal des scolarités
Les 10 % d’élèves sortis le plus tôt du système scolaire l’ont quitté à 17 ans, contre 25 ans pour les 10 % sortis le plus tard. Les inégalités de durée de scolarité ont augmenté entre le milieu des années 1980 et le milieu des années 2000.

Combien de logements inconfortables ?
En France, 200 000 logements sont privés du confort de base et 2,3 millions de personnes vivent dans de mauvaises conditions de logement. Une situation indigne d’un des pays les plus riches au monde.

Qui vit dans un logement surpeuplé ?
Près d’un tiers des plus pauvres, 26 % des ménages immigrés, 17 % des ouvriers et 15 % des employés vivent dans des logements trop petits en France.

 

Données                                                                                                        

Les pauvres vivent dans les grandes villes, pas en périphérie
65 % des personnes pauvres vivent dans les grandes villes, là où habitent aussi les plus riches et où les inégalités de revenus sont les plus élevées.

Grandes villes, le cœur des inégalités
Les zones rurales isolées affichent le niveau de vie le plus faible. Mais c’est dans les villes-centres que les inégalités de revenus sont les plus fortes. La grande richesse de quelques quartiers favorisés y côtoie l’extrême pauvreté.

L’allongement inégal des scolarités
Les 10 % d’élèves sortis le plus tôt du système scolaire l’ont quitté à 17 ans, contre 25 ans pour les 10 % sortis le plus tard. Les inégalités de durée de scolarité ont augmenté entre le milieu des années 1980 et le milieu des années 2000.

Combien de logements inconfortables ?
En France, 200 000 logements sont privés du confort de base et 2,3 millions de personnes vivent dans de mauvaises conditions de logement. Une situation indigne d’un des pays les plus riches au monde.

Qui vit dans un logement surpeuplé ?
Près d’un tiers des plus pauvres, 26 % des ménages immigrés, 17 % des ouvriers et 15 % des employés vivent dans des logements trop petits en France.